AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview de Zero et Tsukasa au Pays-Bas, le 01/12/2006 par JaME

Aller en bas 
AuteurMessage
GaGa D'espairsRay FST
Admin
avatar

Messages : 654
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Interview de Zero et Tsukasa au Pays-Bas, le 01/12/2006 par JaME   Sam 4 Déc - 21:03

Le 10 novembre, D'espairsRay a commencé sa tournée européenne à Utrcht, aux Pays-Bas. C'était leur premier concert là-bas et nous avons eu l’opportunité de les interviewer.
Malheureusement, le groupe a un emploi du temps très chargé et nous avons donc dû écourter l'interview. Entre le test son et le dîner du groupe, nous avons eu un petit entretien avec le bassiste Zero et le batteur Tsukasa.


Citation :
JaME : D'espairsRay a été le premier grand groupe de visual qui a jouer en europe. Maintenant, deux ans après, vous êtes le premier groupe de visual à jouer aux Pays-Bas et d'autres pays. Comment ressentez vous le fait que vous soyez les premiers à passer les frontières à chaque fois ?

Tsukasa : Cette fois nous allons nous produire six jours de suite, ce que nous n’avions encore jamais fait, même pas au japon. Et la première fois que nous faisons cela, c'est ici, en Europe. C'est bien sûr quelque chose de nouveau que nous expérimentons cette fois mais nous avons confiance en nous-mêmes et nous savons que nous en sommes capables.

JaME : Comment vous sentez vous, maintenant que vous entamez la tournée ?

Zero : C'est la première fois que nous nous produisons ici aux Pays-Bas et nous attendons ce moment avec impatience puisque c'est la première fois mais en même temps, l'emploi du temps est si chargé que je l'imagine vraiment dur avec des concerts tout les jours et nous n'aurons pas le temps d'apprécier d'être ici, c'est donc un peu dommage. Mais nous attendons bien sûr avec impatience le reste de la tournée.
Tsukasa : nous allons bien sûr nous donner à fond aujourd'hui et après la fin du concert, nous allons probablement vouloir rester ici, ne pas rentrer à la maison et nous avons l'espoir que tout le monde appréciera d'être en notre compagnie.

JaME : Cette fois, vous faites une grande tournée à travers l'Europe avec 14 concerts, pourquoi avez-vous décidé de le faire au lieu d'un tour avec seulement deux pays de nouveau ?

Zero : Au début, nous avons commencé à nous produire en Allemagne et en France mais c'était juste un point de départ. Nous avons reçu des mails de fans et nous avons alors réalisé que nous avions des fans partout et que tout le monde voulait que nous nous produisions dans leurs pays. C'est donc pourquoi nous avons décidé d'en profiter pour jouer dans d'autres pays où nous n'êtions encore jamais allés et nous avons l'espoir de rencontrer tout ces fans pour chanter pour eux. C’est quelque chose de nouveau pour nous aussi.

JaME : Est ce que cette tournée sera mise sur DVD ?

Tsukasa : Nous nous sommes filmés entre nous, il y a donc des vidéos en back stage. Mais nous n'avons pas encore pensé à faire un DVD, donc nous n'en savons rien.

JaME : Vous faites partie de la scène visual kei depuis un moment déjà. Pensez-vous que cela a beaucoup changé au fil de ces années, comme par exemple l'arrivée de ces nouveaux groupes "mignons" ?

Tsukasa : Nous avons été sur la scène pendant un long moment déjà et tout ce temps nous avons fait ce que nous voulions faire. Nous ne portons aucun intérêt sur ces groupes "mignons" dont vous parlez et ne voulons pas faire ce style de musique "pop" ou "duveteuse".

JaME : Après 7 ans, D'espairsRay est toujours sur le devant de la scène, avec la même formation. Comment vivez-vous le fait que beaucoup de groupes autour de vous se séparent, comme kagerou en janvier ?

Zero : Tout commencement à une fin et c'est bien sûr triste et regrettable mais ce sont seulement nos sentiments personnels. La scène "visual" ne s'arrêtera ou ne disparaîtra pas avec les séparations ; cette scène est fascinante et pleine de surprises.

JaME : Quand vous avez formé le groupe, n’avez-vous jamais pensé que vous seriez connus hors du japon, était-ce un de vos objectifs ou avez-vous saisi l'opportunité quand elle s'est présentée.

Tsukasa : Quand nous nous sommes mis ensemble, nous avions des vues sur le marché étranger et oui, nous voulions aller là-bas. Nous avons continué notre carrière et sommes arriver au point de dire : "Hey, essayons ça, nous aurons peut-être notre chance d'aller jouer à l'étranger" et juste quand nous en parlions, on nous l'a proposé. Nous l'avons saisié et si tout va bien, nous pourrons aller encore plus loin. Mais oui, nous étions intéressés dans le fait d'aller jouer à l'étranger avant.

JaME : Quels sont vos chansons préférées de D'espairsRay et pourquoi ?

Tsukasa : Pour moi, c'est une chanson que nous n'avons pas encore sortie et le titre n'est encore pas décidé. Mais nous allons le jouer aujourd'hui donc vous serez les premiers à l'entendre. La musique et les paroles sont un peu tristes mais je l'aime vraiment. Même si c'est une nouvelle chanson, j'en suis vraiment fier et j'ai une préférence pour celle-ci.
Zero : Toutes nos chansons. Toutes nos chansons sont vraiment précieuses à mes yeux, j'ai l'impression d'être une mère à qui on dit de choisir entre ses enfants, c'est impossible.

JaME : Durant toute votre carrière, quel est le concert le plus mémorable que vous ayez joué ?

Tsukasa : Tous (il dit "all" en anglais plusieurs fois, pour insister dessus, il reste silencieux un moment avant de continuer)
La première fois où nous sommes venus en Allemagne, je ne me rappelle plus ou c'était...

JaME : Berlin

Tsukasa : C'était vraiment inoubliable pour moi parce que l'attention que l'on nous portait, était quelque chose que nous n'avions jamais vu avant ; c’était différent du japon. C'est donc quelque chose qui a laissé une trace en moi.

JaME : Pouvons-nous espérer quelques nouvelles réalisations de la part de D'espairsRay bientôt ?

Zero : L'année prochaine nous sortons un CD.

JaME : Ce sera un album ou un single ?

Zero : Un album

JaME : Avez vous un message pour vos fans ?

Zero : Ce sera une très, très grande tournée pour nous et si nous sommes encore en Europe quand cette interview sera en ligne, j'espère que vous aurez la chance de venir nous voir, s'il vous plaît.
Tsukasa : Au japon, le 9 septembre, nous fêtons notre anniversaire avec un concert et j'ai l'impression que nous sommes capables de communiquer avec les fans japonais
à différents niveau. Cette tournée européenne est le départ de notre huitième année et ce sera une chance pour nous d'appeler nos fans européens et, si tout va bien, resserrer nos liens avec eux.

JaME : Merci pour cette interview et bonne chance pour le concert de ce soir !

Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://despairsray-fst.actifforum.com
Akira-7

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 26
Localisation : *stealing Tricksy*

MessageSujet: Re: Interview de Zero et Tsukasa au Pays-Bas, le 01/12/2006 par JaME   Sam 15 Jan - 12:50

C'était les premiers à passer ?

Trop bien, pas de stress surtout !

(commentaires super constructifs aussi de ma part)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview de Zero et Tsukasa au Pays-Bas, le 01/12/2006 par JaME
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview des IKON pour le magazine "AND GIRL"
» Interview fred schneider
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de
» [Vidéo ] interview With Gustav Schäfer - Drummer Of Tokio Hotel!
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: D'espairsRay :: Interviews et Live Reports Officiels :: 2006-
Sauter vers: