AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [interview] D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034 March 7th, 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
GaGa D'espairsRay FST
Admin
avatar

Messages : 654
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: [interview] D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034 March 7th, 2011   Mar 22 Mar - 20:19

D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034


À la fin de l'année dernière, D'espairsRay ont stoppé leurs activités pour une période indéterminée afin que HIZUMI se concentre sur la guérison de ses cordes vocales malades. Nous avons parlé de tout avec lui, de la progression de sa maladie à ce qui va se passer à partir de maintenant. Même si lors du dernier Live il a fait une promesse optimiste de tout faire pour revenir le plus vite possible, il ne sait lui même pas nettement quand cela va se produire. Toutefois, il ne veut pas que les Manias soient pessimistes. Dans cette interview, il promet de revenir plus fort que jamais.

HIZUMI [D'espairsRay]
Profile : Né le 2 Mars. Groupe Sanguin B. Chanteur de D'espairsRay, formé le 9 Septembre 1999. Les autres membres sont KARYU (guitare), ZERO (basse) et TSUKASA (batterie). Après le final au Yokohama BLITZ le 30 Décembre 2010, le groupe met ses activités en attente pour une période indéterminée le temps de permettre à HIZUMI de remettre ses cordes vocales en état, dont il souffre depuis ces deux dernières années. Le 30 Mars sortira le DVD Live du concert au Yokohama BLITZ et un "Best Of".


Citation :
Je vais certainement revenir plus fort qu'avant. C'est pourquoi je veux que chacun garde le sourire en m'attendant.

Q : Ça faisait longtemps ! Je pense que ça serait forcé si je vous demandais maintenant : "Comment vous êtes vous senti récemment ?"
H : Oui (rires)
Q : Donc, sans mystérieuse introduction, je vais vous questionner tout de suite. D'espairsRay est officiellement en "hiatus" maintenant, j'ai raison ?
H : Oui. Bien que, si possible, je voulais personnellement éviter d'utiliser le mot "hiatus".
Q : Tout d'abord, je dois vous demander comment que cela s'est passé. La déclaration officielle sur le site officiel de D'espairsRay dit que vous prenez une pause afin de vous laisser vous "concentrer sur la guérison de vos cordes vocales". Est-ce que ça veut dire que l'état de la gorge, dont vous souffrez depuis un moment maintenant, a finalement atteint son paroxysme ?
H : Oui. J'ai eu des problèmes avec ma voix pendant environ deux ans. La vérité, c'est qu'il y a deux ans à peu près à cette période, j'ai été admis à l'hôpital avec une grippe, c'est quelque chose dont je n'ai jamais parlé auparavant, et c'est à ce moment là que les problèmes avec ma voix ont commencé. Cela s'est passé juste entre le Live spécial Fan Club [Mars 2009] et le début de la tournée... C'était aussi la raison pour laquelle le Live à Sendai [2 avril 2009] avait été reporté. J'étais tellement téméraire à l'époque. Depuis, mon état a empiré progressivement.
Q : Alors, était-ce une simple grippe au début ?
H : C'est ce que je pensais. Cependant, même si j'ai récupéré de la grippe, la toux n'avait pas disparu. Peu importe ce que l'inflammation de la gorge ne pouvait pas supprimer, à ce moment là j'ai été diagnostiqué d'une coqueluche. Malgré la toux constante et la prise de médicaments anti-inflammatoires, je continuais à chanter...
Q : Est-ce-que les docteurs vous ont effectivement défendu de chanter ?
H : On m'a dit que je ne devais pas chanter. Mais le vrai problème c'est que je ne pouvais pas le dire.
Q : C'est vrai, c'était probablement difficile de prendre cela au sérieux. Tout le monde sait que quelque chose comme une coqueluche s'arrêterait après une centaine de jours [Une coqueluche est littéralement appelé "la toux de cent jours"].
H : Oui. En fait, c'est exactement ce que j'en ai pensé. Mais en conséquence, la toux est devenue une sorte d'habitude. Une centaine de jours et deux ans ont suivi, ça ne s'est pas arrêté jusqu'à très récemment. J'ai finalement passé un examen précis et nous avons compris la raison exacte, et maintenant j'ai arrêté de tousser. Mais je souffrais depuis tout ce temps.
Q : Avez-vous eu le choix de prendre du repos plus tôt ?
H : Je ne voulais moi même pas que nous arrêtions. Si je pense vraiment à la raison, ça s'est passé de cette façon, c'est aussi simple que ça. Mais ensuite les choses se sont prolongées. J'ai pris des médicaments anti-inflammatoires et j'ai commencé à les utiliser quotidiennement, j'ai progressivement commencé à prendre des médicaments plus puissants et augmenté les dosages... Et les effets secondaires, je n'avais même pas pensé pouvoir affecter tout mon corps. C'est très effrayant, mais j'ai même pris des médicaments mauvais pour mon cœur. Mais cela s'est produit tout simplement parce que je pensais que tant que je prenais des médicaments, la toux s'arrêtait. J'ai pris des médicaments tous les jours comme une sorte de mesure préventive. J'ai eu une sorte d'obsession que si je ne prenais pas de médicaments je pourrais ne pas être capable de chanter au cours de prochains concerts.
Q : Est-ce le fait que vous avez arrêté de tousser récemment, la résolution du problème qui avait fondamentalement causé ça ?
H : Pour parler franchement, de plusieurs maladies dont je souffre à ce propos, l'une a été guérie. En fin de compte, jusqu'à maintenant je n'avais consulté que des médecins pour ma gorge. Alors, quand j'ai eu un examen approfondi du reste de mon corps comme les fonctions cardio-pulmonaires, la principale raison a finalement été identifiée et le problème de la toux a été résolu. Finalement, c'était une allergie, et je l'avais eu il y a longtemps à cause du pollen. Je prenais des médicaments contre l'asthme, mais la toux ne voulait pas s'arrêter du tout alors j'ai pensé : "Serait-ce une allergie ?" J'ai essayé de prendre un médicament contre le pollen que j'avais à la maison, et la toux s'est arrêté immédiatement. J'en ai discuté avec mon médecin et il m'a dit que la raison de la toux pouvait être ça, que c'était à cause de l'allergie. En fin de compte, dès que j'ai commencé à prendre des médicaments contre les allergies, la toux a cessé complètement.
Q : Donc finalement, ce n'était pas la coqueluche ?
H : Je ne sais pas. Peut être qu'à cause du temps que ça a duré la toux est devenue asthmatique, l'état a changé de nombreuses façons différentes. Cependant, je n'ai jamais eu une prédisposition à tousser à cause d'une allergie. L'état était très semblable à une toux causée par l'asthme ou du moins à un moment donné, c'était devenu comme ça. Parce que la toux ne voulait pas s'arrêter, ma trachée s'est progressivement rétrécie et je ne pouvais plus chanter. Quand durant les Lives ma voix s'est soudainement éteinte, c'était exactement à cause de ça. C'est pourquoi maintenant afin de récupérer, je fais des choses comme des inhalations qui aident la trachée à se développer.
Q : C'est comme un cycle habituel. Le moment où l'on commence à compter sur des choses médicamenteuses prend progressivement de l'ampleur et afin de supprimer les effets secondaires, il faut prendre d'autres médicaments.
H : Exactement. Comme il n'y avait pas d'amélioration et que j'ai augmenté le dosage, la maladie aurait pu se développer dans une direction complètement différente. Par conséquent, la seule option que j'avais à considérer était d'arrêter de prendre les médicaments complètement et de briser le cycle. Par exemple, si nous allions jouer même qu'un Live, il faudrait que je calcule en quelque sorte le retour et m'adapte à ça et même si on me dit de ne pas m'inquiéter à ce sujet, ma personnalité est telle que je le ferai. Finalement, nous avons arrêté de jouer et je prends des médicaments pour les allergies et des anti-inflammatoires pas très forts.
Q : Donc maintenant vous vous reposez tout en prenant la plus petite quantité nécessaire de médicaments. N'y a-t-il pas un autre moyen ?
H : C'est difficile d'expliquer la situation. De plus je le répète, je souffre de plus d'une maladie. La toux a été guérie, mais parce que ma trachée est contractée, ma voix se "raidie" et sachant que j'ai aussi des problèmes avec certains muscles de mes cordes vocales, elle ne fonctionne pas correctement. Une partie des cordes vocales fonctionnent correctement, mais l'autre partie est desséchée et par conséquent, ça ne serre pas pour tout. À cause de ça, ma voix disparaît parfois et je ne peux pas chanter. Maintenant, je vais vers la réhabilitation de la restaurer et de reconstruire les muscles de mes cordes vocales.
Q : Était-ce un effet secondaire des médicaments que vous avez pris ?
H : C'est plus le fait que lorsqu'une partie du corps tombe malade, les autres parties le dissimule, pas vrai ? Il arrive naturellement que l'on utilise pas les parties du corps qui font mal. En conséquence, la balance se détraque. C'est devenu nécessaire pour nous d'arrêter de jouer pour que je puisse revenir à la normale.
Q : De combien de temps avez-vous besoin pour récupérer ? Ou vous même ne le savez pas encore ?
H : C'est une chose que je ne sais pas encore. Peut être que je vais guérir tout de suite, peut être qu'il me faudra des mois, voir des années. Peut être que ça deviendra un état que j'aurai toujours à traiter. Je ne sais pas encore.
Q : Cependant, il doit avoir été difficile pour vous de faire face à la maladie pendant les deux dernières années. Je ne pense pas qu'il serait impossible pour vous de vous sentir déprimer.
H : Oui, je suis déprimé. En fait, lorsque nous avons dû partir en tournée... surtout lorsque nous sommes allés à l'étranger, c'était vraiment douloureux. Même si nous avons joué, c'était douloureux. Chaque fois que le concert était fini, je retournais immédiatement à notre bus et je m'enfermais loin de tout le monde, parce que la seule chose à laquelle je pensais était que je devais laisser reposer ma gorge. J'ai donc passé ces jours tranquillement sans faire de bruit.
Q : Il peut sembler que je demande de confirmer une fois de plus les choses, mais quand avez-vous décidé d'arrêter temporairement la musique ?
H : À la fin du printemps dernier je pense. La vérité est que je n'étais pas le seul qui l'a suggéré, je ne pouvais pas me résoudre à le dire en quelque sorte. Parce que, ça ne serait pas uniquement mon problème, non ? Bien sûr, ça impliquerait les autres membres du groupe aussi... Je pensais qu'il n'y avait pas moyen que je suggère une pause. Mais au final, les gars sont ceux qui m'ont dit : "Vous savez, nous allons prendre une pause après tout".
Q : La raison pour laquelle vous ne pouviez pas suggérer une pause était...
H : Probablement l'entêtement. Honnêtement, je pense qu'il n'y avait pas moyen que je prononce ces mots. Mais d'un autre côté, je pense que les trois autres membres ont parlé entre eux. Après tout ce n'était pas seulement moi, les autres étaient dans la même situation. Nous n'avons pas pu jouer des Lives de la façon dont nous le voulions. Nous sommes progressivement devenus incapables de jouer ce genre de Lives que nous visions. C'était la même chose avec l'enregistrement, ça a commencé à nous prendre vraiment longtemps.
Q : En ce qui concerne l'enregistrement, je pense que même si cela prend du temps, ça pouvait être fait et vous pouviez même compter sur la technologie. Mais même si vous vous trompiez et enregistrez la musique, vous deviez reconnaître à l'avance qu'il fallait éviter de le jouer en Live...
H : Oui, c'est vrai. En fait, il y avait beaucoup de fois où je voulais chanter d'une certaine façon, mais parce que je ne pouvais pas le faire je n'avais pas d'autres choix que de faire différemment. Et bien, en utilisant les médicaments pour supprimer la maladie dans une certaine mesure, je pouvais trouver un compromis. Bien sûr, je ne pouvais pas chanter avec 100% de mes capacités, mais ce qui me manquait, j'ai réussi à le compenser avec mon esprit combatif je suppose. C'est pourquoi... Je suppose que ce n'était pas comme si nous étions un peu trop lent à prendre une décision.
Q : Comment vous êtes-vous senti quand les autres membres du groupe ont déclaré "Faisons une pause" ?
H : Honnêtement, je me suis senti soulagé. Cela m'a fait me sentir mieux.
Q : Mais je pense que lorsque vous avez décidé d'arrêter les activités du groupe, vous deviez avoir une peur comme : "Que faire si nous allons perdre quelque chose d'important ?"

Je pense que notre relation avec les fans n'est pas du genre à souffrir de quelque chose comme le fait de prendre une pause pour nous. Je crois. Peut être que je tiens à le croire.

H : Bien sûr, si nous prenons une pause ça va nous affecter en quelque sorte. Mais de toute façon plus que tout nous pensons à quels genre de Lives nous voulons jouer. Pour se faire, la seule chose que nous puissions faire maintenant est d'arrêter. Honnêtement, compte tenu de la relation entre le groupe et les fans, je pense que nous allons bien. Je pense que notre relation n'est pas du genre à souffrir de quelque chose comme le fait de prendre une pause pour nous. Je crois. Peut être que je tiens à le croire.
Q : Je vais retourner à la conversation du début. Parce que vous ne pouvez pas utiliser le mot "hiatus", la situation commence à devenir inutilement grave. Je pense qu'il n'y a rien d'inhabituel pour un groupe de ne rien faire pendant environ un an.
H : Oui. En fait, ça s'est passé dans notre cas aussi, le fait que nous n'avons rien sorti pendant une longue période. Et bien, encore aujourd'hui, ça ne signifie pas nécessairement que nous allons rien faire. Nous ne pouvons pas enregistrer et jouer en Live pendant un certain temps, mais nous pouvons écrire des chansons autant que nous le voulons.
Q : N'y a-t-il pas beaucoup de musiciens qui disent : "Nous sommes en train d'écrire de nouvelles chansons", pendant deux ou trois ans ?
H : C'est vrai (rires). Cependant, en même temps, sans se préoccuper de l'écriture de nouvelles chansons, je pense qu'il est nécessaire pour moi de prendre une certaine distance du groupe. Il y a un problème psychologique après aussi après tout. Je pense que c'est quelque chose que seuls les chanteurs peuvent comprendre, mais tant qu'il y a quelque chose "après" de décider, je ne peux pas arrêter d'y penser. Même si c'est juste un Live six mois plus tard ou un ans plus tard, je ne peux pas arrêter d'y penser : "Qu'est-ce-que je vais faire ?" Et bien, je pense que ces sentiments sont nécessaires aussi, mais j'ai passé onze années et surtout ces deux dernières à constamment penser : "Qu'est-ce-que je vais faire ?". En fin de compte, tant que nous continuons à jouer, je vais penser ça. C'est peut-être étrange à dire, mais n'est-ce pas maintenant l'occasion de me vider la tête ?
Q : Je comprends que ma question va vous sembler imprudente, mais quand vous ne pouviez pas chanter de la façon que vous vouliez, il ne vous a pas traversé l'esprit d'arrêter de le faire complètement ?
H : C'est exact. J'y ai pensé plusieurs fois au cours des deux dernières années. Je me sentais très contradictoire, par exemple, lors de l'enregistrement, entre la meilleure qualité du chant que je voulais atteindre et ce que je pouvais faire réellement. Où puis-je trouver un compromis ? Il s'agit de ma fierté en tant que chanteur. Cependant, vous savez, au final je pensais que ça allait s'améliorer quelque peu. Peu importe à quel point mon état était avancé, j'avais toujours réussis à récupérer, alors je pensais que ça serait juste quelque chose de temporaire. Mais là encore, c'est devenu quelque chose qui a duré des années, alors j'avais probablement tort.
Q : Quand une pensée de quitter le groupe a traversé votre esprit, à quel genre de vie différente avez-vous pensé ?
H : Une vie différente ? … Le moment où je vais commencer à y réfléchir, c'est que je vais commencer à douter : "Que puis-je faire ?" et c'est là que ça se termine. Le truc c'est que je n'ai jamais rien fait d'autre à par chanter dans un groupe. Que puis-je faire d'autre ? C'est pourquoi, quand j'y pense, c'est quelque chose comme : "Vais-je jouer de la guitare ?" ou "si je viens juste hurler au lieu de chanter, ça devrait être bien" (rires). Et bien, je n'ai jamais sérieusement réfléchi à ce sujet. Au lieu de penser à la recherche d'un autre emploi, j'ai beaucoup plus souvent pensé qu'il serait possible que je sois toujours confronté à cet état. Par exemple, si ça allait se produire de cette façon, et même si nous devrions changer le style de notre musique, j'ai encore envie de chanter. D'une certaine façon, chanter me donne le sentiment d'avoir un but.
Q : À ce propos, qu'est-ce-qui vous donne ce but ?
H : Mon public. Il y a des fans qui m'ont écrit dans les lettres que notre musique a changé leur vie et cela me fait penser que je dois travailler dur.
Q : Avez-vous dit des choses comme le fait que ça vous donne du courage de finalement prendre du repos ? Ou avez-vous repousser la décision...
H : Oui, je pense qu'il y avait de ça aussi.
Q : Peut-être que c'est justement parce que c'est maintenant que vous pouvez faire une pause. Un groupe qui n'a existé que pendant trois ou quatre mois ne peut pas avoir une telle relation de confiance mutuelle avec leurs fans.
H : C'est vrai. En y repensant, le tournant de nos dix ans a été quelque chose de vraiment fort pour nous après tout. Nous avons continué à jouer de la musique ensemble depuis dix ans et ça s'est transformé en une sorte de confiance en soi. Bien que notre 9e anniversaire a été une grande chose pour nous aussi (rires) [D'espairsRay a vu le jour le 9 septembre 1999]. Si vous dîtes les mots "dix ans", ils ont un pouvoir complètement différent, vous ne pensez pas ?
Q : C'est vrai. De plus, quand il s'agit de la "densité" du groupe, D'espairsRay a quelque chose d'unique à ce sujet. Comparé à d'autres groupes qui ont vécu pendant une dizaine d'année environ, vous avez moins d'albums et ce n'est pas comme si vous "tournez" plus que quiconque. Et pourtant, vous donnez une impression très solide.
H : Je vois. Mais ne sommes-nous pas arriver à avoir une image solide en tant que groupe parce que nous gagnons de l'importance en continuant, en sortant un disque l'un après l'autre, en jouant un concert après l'autre ? Par exemple, il y a peu de groupes qui sortent une série de singles en l'espace de trois mois, non ? Je ne pense pas que se soit mauvais en tant que stratégie marketing, mais ça ne nous convient pas du tout. Quoi qu'il en soit, nous voulons prendre notre temps pour faire un bon disque. Je pense que nous avons probablement dépensé la même quantité d'énergie sur un single et un album (rires). C'est pourquoi, même si nous avons enregistré très peu d'albums, nous avons le sentiment que nous avons fait beaucoup (rires).
Q : Curieusement, vous m'avez convaincu (rires). Et bien, la chose qui préoccupe le plus tout le monde à présent, c'est quand allez-vous redémarrer les activités du groupe ? À l'heure actuelle, n'avez-vous encore vraiment rien décidé à ce sujet ?
H : Non, rien du tout. Arrêter de jouer dans une situation comme celle-ci est effrayante, c'est vrai, mais pour le moment je n'ai pas l'intention de continuer à chanter qu'à moitié. Par exemple, si je récupère à 70% de mes capacités et que nous décidons de revenir, je ne pense pas être en mesure de satisfaire nos fans qui viendront nous voir en concert. Je pense que nous devons nous montrer nous même deux fois plus fort que nous l'ayons été par le passé. Si je dois dire une chose présente dans mon esprit, c'est celle-là. Je pense qu'il serait très impoli de faire une performance "à moitié" face à des gens qui sont restés avec nous malgré le hiatus. Au contraire, je veux me tenir devant eux et leur dire "Je suis revenu plus fort que jamais!"
Q : Une autre chose à propos de laquelle les fans sont inquiets, c'est qu'est-ce-que les autres membres du groupe vont faire pendant cette période ? Par exemple, sont-ils libres de faire d'autres activités supplémentaires non liées à D'espairsRay ?
H : Bien sûr, c'est tout à fait OK pour moi. Cependant, je veux qu'ils gardent les possibilités ouvertes pour D'espairsRay de revenir à n'importe quel moment. Par exemple, je ne suis pas sûr que j'aimerais ça, si nous décidions de revenir en tant que D'espairsRay, mais qu'ils ne pourraient pas le faire parce qu'ils jouent en tant que musiciens de soutien pour quelqu'un (rires). Je vais moi même pas uniquement me reposer, je vais faire des exercices pour renforcer mon cœur et mes poumons ou écrire le genre de chansons que je n'ai jamais écrit auparavant pour d'autres personnes. Une fois que j'aurais récupéré à un certain degré, je veux essayer de chanter un peu des chansons calmes pour moi-même afin de continuer la réhabilitation. Parce que je vais travailler sur moi-même, je pense que ça serait bien si de la même façon en faisant quelque chose d'autre, les autres membres du groupe apprenaient de nouvelles choses qu'ils n'avaient jamais eu la chance d'apprendre lorsqu'ils jouaient dans D'espairsRay et, lorsque nous déciderons de redémarrer les activités du groupe, ils reviendront. En fait, j'en ai parlé avec eux, parce que je pensais que ça serait bien si nous partagions tous les même sentiments. Nous reviendrons certainement comme une "version améliorée" de D'espairsRay.
Q : Je vous fais confiance. Comment imaginez-vous votre avenir ? Quelle est la prochaine étape que vous devez atteindre en tant que groupe ?
H : Je peux plus ou moins voir des choses comme : "Nous devons absolument parvenir à ce niveau". J'ai aussi pour objectif de trouver un nouveau moi. Comme première étape pour montrer ça d'une façon simple, je me suis coupé les cheveux courts. Je les ai gardé longs pendant longtemps, mais c'est parce que je voulais faire quelque chose qui serait connecté avec le comment nous serons quand nous reviendrons après, j'ai changé complètement mon image avant le Live au Yokohama BLITZ l'année dernière [Live Final le 30 Décembre 2010 avant la pause du groupe]. Je voulais l'utiliser comme une sorte d'allusion pour montrer ce qui va se passer après durant le hiatus même si nous ne faisons rien en tant que groupe.

Je veux encore chanter. D'une certaine manière, chanter me donne un but à atteindre. Je veux que tout le monde continue de se battre tous les jours, parce que je me bats aussi.

Q : Malheureusement, je n'ai pas pu aller vous voir à votre Live au Yokohama BLITZ, mais j'ai entendu des gens qui y étaient et ils ont été impressionné par le fait qu'il n'y avait aucun signe de faiblesse du tout dans votre performance.
H : Oui, on ne voulait absolument pas jouer le Live dans ce genre d'atmosphère. Par exemple, si des personnes pleuraient, je ne voulais absolument pas qu'elles pleurent parce qu'elles étaient triste. Dans le même esprit, j'ai également parlé au public durant les MC. Ensuite, on nous a demandé : "Allez-vous vraiment faire une pause après ça ?" (rires)
Q : Je vois, donc le Live a été très positif. Mais se serait bizarre si vous même étiez dans une situation comme ça.
H : Oui, c'est pourquoi je veux que chacun garde le sourire en attendant notre retour.
Q : Avez-vous des inspirations musicales comme : "Ensuite, je veux me surpasser et faire ce genre de musique" ?
H : En ce qui concerne la direction musicale spécifique que nous prenons, cela dépend des autres membres du groupe et comment qu'ils envisagent cela... Personnellement plus tard, je veux essayer et expérimenter la musique, je n'avais aucun intérêt à ça avant. Je tiens à le faire délibérément. Je veux écouter de la musique que je n'aurais jamais écouté avant si je n'avais pas chanté moi-même dans un groupe, je veux aller voir des musiciens jouer. Ça ne veut pas non plus dire que je veux que nous jouions ce genre de musique aussi. Dans n'importe quel genre, il y a des gens qui se plongent eux-même là dedans, non ? Cela signifie alors que n'importe quel genre a quelque chose de cool à ce sujet et je veux en savoir plus. Même si nous arrêtons les activités de D'espairsRay, de cette façon je vais continuer à travailler même si personne ne le voit. Certaines personnes, quand elles ont vu le mot "hiatus" ont probablement pensé : "Cela signifie "séparation" non ?" Mais il n'y a absolument pas besoin d'en lire plus dans ce mot (rires)
Q : Même si vous ne pouvez pas dire exactement quand cela va arriver, vous pouvez faire une promesse ferme que vous reviendrez, n'est ce pas ?
H : Oui. D'espairsRay est très important pour moi après tout... Un de mes amis, qui a joué dans un groupe très connu et qui a maintenant une carrière solo, m'a dit une fois : "Il est préférable de conserver son premier groupe sérieusement quoi qu'il arrive". Selon lui, il semble qu'après, même si vous formez un autre groupe, il ne vous sera jamais aussi précieux que le premier. C'est pourquoi il a dit : "Peu importe, il est préférable de continuer". C'est quelque chose que les gens qui ont vécu l'expérience de la séparation comprennent. De plus, une fois que le groupe est séparé, c'est trop tard, pas vrai ? Je ressens cela profondément et je suis heureux qu'il m'ai dit ça.
Q : Que voulez-vous que fasse vos fans pendant votre absence ? Je suis sûr qu'ils vont vous tromper, mais est-ce interdit ? (rires)
H : Non, je pense qu'il est bon d'écouter beaucoup de musique différentes. Je voudrais qu'ils écoutent de la musique et qu'ils aillent a beaucoup de concerts. Nous n'emprisonnons pas qui que se soit (rires). Cependant, nous avons tous des positions sociales différentes et des emplois différents, mais je veux que tout le monde continue de se battre tous les jours, parce que je me bats aussi.

Scans de HIZUMI : ici

Source
Traduction : GaGa D'espairsRay FST


Dernière édition par GaGa D'espairsRay FST le Mer 23 Mar - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://despairsray-fst.actifforum.com
Tsub'

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [interview] D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034 March 7th, 2011   Mer 23 Mar - 1:34

Encore un tout grand merci pour la traduction, c'est un travail de titan !

Dire que ses problèmes ont pour origine une "bête" allergie... Prendre tant de médicaments et en devenir finalement dépendant par risque d'être incapable d'assurer ses prestations, c'est difficile quand même :/ Il aurait vraiment pu se détruire la santé avec tout ce qu'il a pris >___< Maintenant reste le problème des cordes vocales... j'espère qu'il s'entoure de bons médecins pour les travailler correctement. Ca fait quand même peur quand un chanteur est affaibli avec ces muscles là No Mais bon je retiens qu'ils ont enfin trouvé d'où venait ce foutu problème et qu'HIZUMI va mieux maintenant Smile

Sinon c'est triste de le voir un peu déprimé par la situation, de lire ses explications quant à la manière dont la pause a été suggéré non par lui mais par les autres membres du groupe, de voir que finalement il n'a pas pu profiter à fond de la tournée en Europe... franchement il a eu du cran de continuer de se donner à fond et en même temps il a été vachement con >_< M'enfin, maintenant il peut se reposer et comme il le dit, se vider la tête c'est peut-être LA chose à faire maintenant. Eviter de se ressasser encore et encore le même sentiment d'impuissance et d'incapacité à faire ce qu'il veut ne l'aidera pas à aller mieux. Alors autant s'éloigner un peu, respirer un bon coup et repartir sur de bons rails une fois qu'il sera bien guéri (et être positif l'aidera surement à aller mieux plus rapidement).

Pour revenir sur le groupe, c'est cool de le voir motivé à l'idée de revenir plus fort que jamais. Au moins sur ça il est bien déterminé et ça fait plaisir à lire Very Happy Il parle de "version améliorée de D'espairsRay", je parlerai plutôt d'un groupe qui arriverait à maturité ^_^

Et puis le mot de la fin... T'inquiètes Hizu, tes paroles montreront l'exemple à bon nombre de tes fans I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira-7

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 14/01/2011
Age : 26
Localisation : *stealing Tricksy*

MessageSujet: Re: [interview] D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034 March 7th, 2011   Mer 23 Mar - 22:53

(Vous allez rire... J'avais complétement oublié quel pseudo j'avais ici... XD)

Encore une fois, l'interview est assez longue, alors bravo pour la trad' ! \o/

Perso, j'ai rigolé en lisant cette interview tout autant que j'ai été triste, mais Hizumi est vraiment un cas, une allergie... Quand je pense à la voix qu'il avait au live anniversaire CtIdeal, c'était à cause d'une allergie... ?

J'étais trop choquée quoi ! (je le suis toujours d'ailleurs) en même temps j'peux comprendre un peu, si j'avais été dans le même état, j'aurais pas pensé à une allergie vu que je ne suis pas allergique à quoi que ce soit, mais bon, ça fait deux ans quand même... XD

N'empêche, je suis hyper soulagé de lire ça, surtout de voir qu'il veut toujours chanter, parce que ça prend de la place dans mon pitit coeur petites bêtes, et je dois pas être la seule à penser ça.

Et les photos... J'adore ! Le retour des cheveux couuuurts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiji

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 23
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: [interview] D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034 March 7th, 2011   Lun 13 Juin - 19:31

Cette interview m'a incroyablement touché. J'ai confiance en ses promesses en un certain sens, mais si son cas s'aggrave contre toute attente, ou si les autres membres prennent finalement une autre voie... ce genre de choses, ça m'inquiète. Mais comme il l'a dit, je vais rester positive, et continuer de les soutenir quoi qu'il arrive.


C'est du bon boulot, merci pour la traduction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [interview] D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034 March 7th, 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
[interview] D'espairsRay [HIZUMI] Rock & Read Vol.034 March 7th, 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Rock) Pink Floyd
» Journey - Foreigner en tournée
» Rock & Folk
» [ SKA ROCK ] Skanka (Caen)
» F-Rossi Rock Interview par Anne-Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: D'espairsRay :: Interviews et Live Reports Officiels :: 2011-
Sauter vers: