AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Live Report du DVD Live de D'espairsRay "Closer To Ideal - Brand New Scene"

Aller en bas 
AuteurMessage
GaGa D'espairsRay FST
Admin
avatar

Messages : 654
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Live Report du DVD Live de D'espairsRay "Closer To Ideal - Brand New Scene"   Mer 8 Déc - 4:41

D'espairsRay Closer To Ideal - Brand New Scene


Le premier Octobre 2009 s'est tenu le Live Anniversaire célébrant les 10 ans des D'espairsRay. L'occasion de retracer ensemble le chemin exemplaire parcouru par nos quatres petits protégés, devenu de véritables icones pour la scène Japonaise. Un Live de deux heures, mêlant leur anciennes compositions incontournables, aux inédites, notamment la sortie quelque peu avant de leur single "Final Call" à l'occasion de leur 10 ans. Un événement unique, a partager avec les Fans du monde entier de part ce DVD.

Tout d'abord, le public est au rendez-vous. La salle se trouvant sur étages, semble relativement spacieuse pouvant accueillir de nombreuses personnes. Chaque personne, semble disposé de façon à voir merveilleusement la scène, sans aucune gène où qu'elle se trouve. Nous pouvons constater cela lorsque la caméra, disposée derrière Hizumi, filme l'ensemble des gens, bien que la scène soit légèrement surélevée. La scène, quand a elle, est en effet surélevée et immense, avec une estrade à son centre où sera positionné la batterie de Tsukasa, reliée de chaque côtés par 2 escaliers en fer débouchant sur deux plates-formes. Tout cela à l'avant d'un gigantesque tissu blanc suspendu au fond, sur lequel est écrit "D'espairsRay". Maintenant, are you ready ? Le show peut commencer !

La salle plonge d'une seconde à l'autre dans une profonde obscurité. Les fans hurlant se mirent à agiter en groupe leur mains en l'air, ne pouvant encore apercevoir la scène cachée par un rideau. Le rideau s'ouvra sur une musique introduisant le show, à l'aide de lumières blanches laissant apparaître les membres chacun à leur poste avec Hizumi les bras ouvert au public. Un Live prometteur, sans aucun répit s'annonce qui semble faire transparaître l'idée d'être désormais enfermé pendant 2h dans l'idéal de D'espairsRay ! Un sentiment de puissance semble d'ors et déjà se faire ressentir. Et nous voilà parti ! Dès les premières notes joués sur l'entrée de "Closer To ideal", le public headbangue sur un jeu de lumière dominant de couleures vives, éclairant le public permettant à Hizumi de dominer la salle debout sur les deux enceintes au devant de la scène qui ne quittera pas de la chanson. Karyu et Zero comme à leur habitudes, font chacun leur tour les choeurs. Hizumi chante, main au ventre, cri vers le ciel avant de terminer sur un "yeah !" des plus énergique.

Le show étant lancé, on enchaîne déjà sur la seconde piste intitulée "Going On" de leur nouveau single "Final Call", démarrant sur une guitare dynamique. Le public conquit lève leur point en rythme, chantant en duo avec le chanteur les "Going On, Going On". Après quelques déplacement, Hizumi se perche à nouveau sur ses enceintes, avec une rapide main au coeur. Karyu et Zero se déplacent également au bord de la scène pour mieux apercevoir le public. La chanson se termine d'un coup, replongeant à nouveau la salle dans le silence et l'obscurité. Cette nouvelle chanson est un vrai plaisir pour les yeux et les oreilles.

Hizumi laisse pour la première fois depuis le début échapper quelques mots, avant de lancer une de leur chanson ayant contribuée à un succès monstre, autrement dit "Maverick". Lumière rapide sur Tsukasa faisant tourner ses baguettes sur ses doigts. Les membres mettent le feu, Hizumi hurlant au refrain répondu avec surprise par Zero. Hizumi appelant même les gens se trouvant au premier étages par de simples gestes à se déchaîner. Main d'Hizumi levée au ciel, dirigé vers un projecteur en forme d'étoile situé en face de lui, l'étoile constante de D'espairsRay, amenant la piste suivante "Brillant", tout droit tirée de leur dernier album "Redeemer". Le public chantant semblait attendre celle-ci avec impatience pour la plus grande joie des membres qui ne se cachent pas de faire ressentir à leur tour leur bonheur. Cette chanson s'est annoncée toute seule en quelques sorte, notamment grâce au lumières "brillante" jaissant vers le public et dominant la scène. Zero sembla particulièrement touché par ce phénomène qui l'encouragea à rejoindre Hizumi sur les enceintes à l'avant de la scène, avec un de ces sourire craquant. Hizumi lui tapota alors gentiement l'épaule, traduisant la bonne entente régnant entre chacun des membres du groupe. Karyu et Zero échangent pour la première fois leur place respective afin d'aller à la rencontre de l'autre moitié du public. Karyu en profita pour s'arrêter un bref instant au côté d'Hizumi à son tour. Fin, extinction des lumières sous les applaudissements généreux du public conquis.

Une fin des plus rapide, annonçant à l'entrée d'une guitare plus lourde accompagnée d'une vague du public, la face B du single "Brillant", "Cocoon". Gros coup de coeur pour ma part émerveillée par l'interprétation Live de celle-ci. Zero se laisse visiblement emporté dès le début avec ses pas de danse que nous adorons tous. Les bêtes sont bel et bien lachées ! Hizumi se met soudainement à sauter de toutes ces forces sur les mots "I am looking for" avec Karyu et Zero , tournant dans tous les sens totalement incontrolable, occupant toute la scène. La fumée recouvre la scène, laissant un effet d'apesanteur sur des lumières clignotantes changeant de couleurs. Main au coeur suivie d'une main au ciel d'Hizumi, avec un bref "headbangue" de celui-ci avec Zero. Avec surprise, la fin de la chanson a été quelque peu changer, laissant place à une fin plus qu'explosive que jamais avec Hizumi en pleine puissance sur ses enceintes accompagné de l'inclinaison en rythme du public. Nous pouvons voir Zero lançer son médiator et Hizumi remercier le public .

Tout à coup, Tsukasa enchaîna tout seul au rythme de sa batterie la suite du show, poussant le public à le suivre. Zero et Karyu se voyent être tous les 2 perchés sur les plates-formes, aux côtés de Tsukasa, chacun leur tour sous la lumière des projecteurs. Se mêle alors une brève introduction de "Sixty Nine" sous forme d'une petite "battle" amenant Karyu et Zero a se répondre à l'aide de leurs instruments. Une ambiance "méchante" possède la salle, avec un Hizumi des plus possédé que jamais, attrapant pour la première fois son pied de micro, secouant la tête, mêtant sa main dans ses cheveux, fermant les yeux laissant rugir ce qu'il a au plus profond de son ventre sur une lumière rouge dominante, en duo à nouveau avec le public. La chanson se termine alors par un "Break out !" de Hizumi, attirant sur la nouvelle piste tant attendue elle aussi, la fameuse chanson de leur nouveau single, j'ai nommé "Final Call". Karyu et Zero échangent à nouveau leur places, Hizumi et Karyu entre aussi en contact. Le public semble particulièrement bien connaître la chanson. Lors du sublime solo de guitare, Hizumi reste imobilisé, à croupi sur ses enceintes, une main sur sa tête, cachant son visage avec son bras, fermant les yeux afin de se laisser submerger intérieurement par l'émotion et ressentir parfaitement sa musique. La fin de cette chanson arrive à grand pas, les membres laissant hurler divinement leur instruments jusqu'à l'arrêt sincronisé des sons et des lumières sous les applaudissements.

La salle change sous peu de couleurs, laissant place à un gris/bleu pour la sublime chanson sentimentale Kohaku. Cette chanson est aussi un gros bonheur personnel mélant de paroles touchantes à une instru' collante à chacun des mots employés. Ce mélange à su nouveau pointer tout droit mon coeur. L'excitation régnant jusqu'à présent se voie être transformée en émotion à la vue d'un Hizumi fermant les yeux avec à nouveau, sa main sur le coeur. Une boule de cristal suspendu au plafond descend sintillante, sur une guitare manié des plus jouissive par Karyu qui semble la ressentir pleinement à l'intérieur de son corps. La magnifique voix d'Hizumi allié à cette prestation hors norme laisse un public immobilisé et bouche baie, se terminant sur les points de lumières de la boule de cristal encore tournante et des applaudissements respectueux assez discret du public qui se voit enchaîner sur une autre merveille du groupe, Squall. Cette balade sentimentale est un vrai bijou. Une perle du coeur pour Hizumi qui a mis, comme toujours, toute son âme à son écriture dans laquelle on peut y apercevoir une souffrance, une tristesse. C'est une instrumentale des plus rapides qui se joue dans laquelle les mains de karyu et zero deviennent transparentes avec la vitesse. Hizumi ressent particulièrement cette chanson, commençant son interprétation main levée au ciel, suivie d'une main au coeur en mettant une grande puissance dans ces gestes pour exprimer son mal être l'amenant à fermer ses yeux jusqu'à même le provoquer à passer sa main dans ses cheveux. Il la termine avec encore une fois, une main au coeur et une main levée au ciel accompagnées par un grondage instrumentale. C'est dire si cette chanson lui signifie beaucoup également, attirant sa main au coeur et au ciel en début et fin d'interprétation. Et c'est un "merci" plein d'espoir que lance Hizumi, avant une reprise de puissance sur Masquerade.

Masquarade a été divinement interprétée, mêlant beaucoup de rythmes différents, autant au niveau instrumentale que vocal. Hizumi contrôle remarquablement ça voix en la faisant "voler" des notes hautes au notes relativement plus basse limite murmurée. L'intrumentale, quand a elle, démarre sur une guitare et batterie très rythmée entrainant le public à chanter. Hizumi dépose sa main sur son coeur lors du mot "kokoro", occupe la scène et joue à nouveau avec Karyu en s'appuyant sur son épaule quelques secondes. Une puissance inéluctable !

C'est au tour d'Angeldust d'entrer en piste ! Le public suit le rythme en Headbanguant lors des moments bien bourrins de la chanson et en faisant preuve de respect lors des parties plus calmes en s'inclinant à nouveau au groupe. Une façon de se soumettre à leur désirs. Zero devient totalement incontrôlable tournant sur lui même. Lors du passage calme de la chanson, sur les mots "Kaze sasayaita koe", la main au coeur d'Hizumi est mis en avant, ensuite dirigé vers l'étoile, ses yeux se fermant. Emotion, émotion, quand tu nous tiens...

Le noir domine la salle. Une pause de quelques petites secondes supplémentaires se fait sentir laissant croire que le show prenait une première fin. Mais c'est sous le regard éballit du public qu'une lumière rose violette assez discrète jaillit sur Karyu faisant gronder sa guitare, laissant tout de même l'obscurité dominer avec un mix d'images s'éfaçant par transparence, laissant apercevoir Karyu maîtrisant comme un chef sa guitare. C'est en réalité une brève introduction de la chanson la plus explosive de leur dernier album "Redeemer", appelé "Lost in re:birth". Une puissance méchante revient prendre en otage la salle. Les lumières d'un violet reignant s'empare de la scène. Hizumi, dominant sur ses enceintes, cri quelque mots au public afin de choffer à nouveau l'ambiance. Et c'est des membres déchaînés qui reprènent le contrôle. Hizumi, toujours perché sur ses enceintes, craches toutes ses trippes dans le micro pointé vers le sol, écartant les jambes tel une bête. Un jeu de lumières gentilles/méchantes se lient au contrastes lourd/sentimentale de cette chanson. Une instru' lourde, des couplets hurlés mais un refrain chanté, à l'inverse de la logique habituelle. Hizumi enchaîne une main au coeur, avec un regard tueur lors du passage "what do you think of justice ?". Cette ambiance se termine sur des cris en veux tu en voilà d'Hizumi avec un Headbangue collectif avant de replonger dans l'obscurité totale.

C'est sur une introduction de rebondissements que démarre "Redeemer", avec l'impatience du public, étant la chanson clé du dernier album. C'est d'ailleurs sur cette chanson que tous les membres auront le plus de contacts entre eux, allant même jusqu'à provoquer Tsukasa, resté un peu en retrait depuis le début du show. Zero cour se placer au côté de Karyu, les manches des guitares positionnés dans la même direction et regardant tout deux le public. Zero change encore pour aller trouver Hizumi au devant de la scène avant d'inpreinter les escaliers de fer pour aller s'amuser quelque peu avec Tsukasa. Karyu se positionne au devant d'Hizumi avant d'être à nouveau possédés à un tel moment de la chanson. Lumières clignotantes vers le public lors des "Down ! Down !" et des "Now ! Now !". Encore une fois, le groupe donne avec amour toute son énergie au public.

Puis, c'est sur quelques notes inconnus de guitare que se lance naturellement "Ark In The Storm", ma petite préférée du dernier single à ce jour. Cette chanson avait su me trouver les larmes et les frissons dès la première écoute en version CD mais c'est une chanson que je redécouvre en Live. En effet, cette chanson qui m'avait parrût si émouvante, sonne carrément bien plus Rock en Live ! La fatigue semble gagner quelque peu Hizumi, faisant un show digne du nom de D'espairsRay. Il se positionne au centre de la scène, restant plus ou moins immobile, se conscentrant sur le chant, une façon de récupérer en Live. Sa chemise ouverte glisse sur son épaule, et son collier "ficelé" semble le gêner, getant en début d'interprétation un bout de ficelle derrière son cou. Hizumi pose sa main sur le coeur mais aussi, soudainement, fait le signe Love en language rockeur avec ces doigts. De quoi s'attisfaire un public déjà plus que conquis. Main levé au ciel, se terminant sur le regard fermé d'Hizumi, lançant un arigato.

Hizumi réapparaît présentant avec une voix sensuelle la chanson suivante "Tsuki No Kioku", une ancienneté des plus merveilleuses rarement jouée par le groupe. L'obscurité pèse dans la salle, démarrant sur une guitare sèche positionnée sur un pieds, maniée par Karyu, qui se verra enchaîner sur sa guitare électrique lors du solo en fin d'interprétation. La fumée se propage sur la scène. Les projecteurs de lumières blanche sont pointés tout droit sur Hizumi tel Dieu, laissant les autres membres dans l'ombre. Et c'est un Hizumi parfaitement à la hauteur qui sait à nouveau nous émouvoir, mêlant main aux coeur aux yeux fermés, allant même tirer sa voix tenant fortement le micro à l'aide de ses deux mains vers le ciel. A l'inverse du début de cette chanson, seul Hizumi plonge dans le noir tandis que les autres membres son mis en avant, caméra sur le solo de guitare de Karyu, qui se voit reprendre la guitare sèche pour terminer en beauté avec quelques notes douces soutenues par quelques calmes rebondissements de la batterie de Tsukasa.

On continue dans le calme et la sérénité avec "Paradox 5", qui se trouvera être la dernière interprétation calme du Live. Paradox 5 est un magnifique souvenir personnel. C'est pour moi LA chanson sur laquelle le groupe à su me prendre mes larmes lors de leur passage récent en France. Beaucoup trop d'émotion pour mon coeur fragile. C'est donc avec le ventre noué que j'assiste à nouveau à l'interprétation de celle-ci. Toujours l'obscurité règnante, nous pouvons apercevoir Hizumi faisant nager sa main dans le ciel, commençant les premiers mots sa main au coeur. Je me laisse totalement noyer. Contrairement à la version CD, dans laquelle la guitare ne figure à aucun moment, la version Live se voit rajouter des notes par Karyu. Une version toute aussi hypnotisante. Comme dans mes plus précieux souvenir, Hizumi termine la chanson faisant une croix avec sa main... Dieu qui bénit ses fidèles. Tout simplement magique. Comme en introduction, Hizumi finit en laissant nager à nouveau sa main dans le ciel horizontalement vers le public.

Reprenant le show chaudement avec "Bullet" ! Hizumi attrape son pieds de micro en se baladant avec d'un bout à l'autre de la scène, finissant finalement par ne reprendre qu'uniquement son micro. Hizumi cri, provoque son public. Milieu de chanson, petit mix' rapide d'images de show avant de réapparaître sur scène. Et oui, voici venu le temps des présentations ! Hizumi lance "We're D'espairsRay" amenant le public à hurler, avant de se plonger à nouveau dans une agitation constante après avoir crié comme à son habitude à ce moment de la chanson ce fameux "Are you ready ?" qui rend fou. Lors du passage plus calme "Leslie, karaku no bullet", Hizumi opte pour une voix très sensuelle, se faisant désirer (personnellement en tout cas). Une fin sur les chapeaux de roues avec des "Lalalala we're D'espairsRay", terminant sur un rugissement de lion.

L'ambiance est à son maximum car on enchaîne avec "Horizon". Une chanson qui lie d'avantage le groupe avec son public, particulièrement lors des "Ho, ho, ho !" prolongés, bras tendus vers le groupe, pendant que Hizumi rap en même temps. Hizumi ouvre même ses bras au public, le laissant encore une fois chanter. Karyu et Zero échange leur place, Karyu s'accroupie aux côtés d'Hizumi. Magnifique solo de guitare. Très belle interprétation. Hizumi, comblé, envoie un gentil arigato au public.

Profitons donc de ce moment de complicité pour continuer avec Yozora, une chanson classée gentille et amusante, uniquement pour faire reigner la joie de vivre. Le public s'en donne à coeur joie, sautant, bougeant les bras en avant, en arrière. Cette chanson, ne faisant apparement pas l'adoration du public étranger semble particulièrement satisfaire les Japonais. A choix personnel, j'adore ce titre avec lequel je prend un réel plaisir à écouter, comme les membres prennent un réel plaisir à la jouer ! Hizumi s'assoie confortablement sur ses enceintes, rejoint par Zero souriant, secouant la tête sur les paroles. Les trois membres se rejoignent ensuite au centre de la scène, Hizumi au centre, Karyu à sa droite et Zero à sa gauche. Un moment vraiment magnifique à vivre, sans aucun doutes. Karyu s'éclipse relativement vite, alors que Zero stagne profitant d'avoir une bonne vue pour regarder le public. Soudainement, une explosion de papiers scintillants tombe du ciel provoquant des cris de surprise dans la foule secouant les papiers en l'air, heureux. Hizumi lança un merci avec un beau sourir, le premier vrai depuis le début du Live.

C'est avec cela qu'à donc lieu le premier final, Hizumi sautant des enceintes sur les derniers rebondissements des instruments avant de s'éclipser en coulisse. Le public, conquit mais pas rassasié en redemande en appelant le groupe. Tout à coup, les lumières rééclaire la scène, provoquant la levée générale du public se remettant à hurler dès l'apparition des membres avec Tsukasa en tête. C'est des membres requinqués, séchés et changés que nous pouvons avoir le bohneur d'apercevoir. Zero porte un haut violet à rayure et Hizumi un magnifique T.shirt blanc au design travaillé que les membres auraient eux même conçut. Encore une fois, du jolie travaille.

Et c'est sur un cri d'hizumi que la salle se remît à trembler avec une vrai tuerie du groupe, j'ai nommé "Fuyu Shita Risou". Les lumières verte et rouge dominent la scène pour replonger le tout dans une ambiance méchante. Hizumi ira même jusqu'à attraper zero souriant autour du coup en lui touchant le haut de son torse déjà transpirant. Karyu se déchaîne à sa guitare, alors que Hizumi et Zero monte près de Tsukasa. La chanson tire en longueur laissant gronder les instruments et hurler Hizumi cette fois-ci souriant, occupant toute la scène. Zero lance son médiator, lorsque démarre "Mirror". Hizumi dégage une puissance inouie, donnant toute son énergie pour une fin de concert remarquable. La boule de cristal redescend également plus proche de la scène. Hizumi, bras ouvert au public pour l'écouter chanter une dernière fois, rapport généreux artiste/public. Fin de chanson synchronisée avec les cris du public, mêlés au cris d'Hizumi sur les derniers rebondissement de la batterie de Tsukasa.

Et c'est une seconde fin qui s'annonce. Les membres repartent dans les loges avec leurs instruments.

Les Fans en voulant toujours plus pour marquer le coup de ces 10 années de bonheur passées avec ce groupe talentueux, commencèrent une longue série de rappel jusqu'à voir réapparaître le groupe au complet, sachant que cette fois-ci serait certainement la dernière fois qu'ils remonteraient sur scène.

Un sentiment de nostalgie semble peser dans la salle. Hizumi échangea quelques mots où l'on peut ressentir quelque peu de tristesse au fond. Il nomma la dernière chanson "Tainted World" qui souleva l'étonnement du public avec quelques cris, cette chanson ayant été écrites par les quatre membres en personne et ayant était peu jouée auparavant. Une chanson au paroles touchantes, à l'instrumentale parfaite. Une magnifique chanson pour terminer ce Live en beauté, avec les phrases clé qui pour ma part, résument parfaitement l'univers de D'espairsRay, notemment "I change the world" et "I save you now". D'espairsRay est en effet, un monde unique où chacun y trouve son compte, se crée son univers, en étant enfin compris dans ce monde corrompu. Grâce à D'espairsRay, je sais pourquoi je vis et pourquoi je veux mourir. D'espairsRay m'a sauvait, me sauve, et me sauvera.
La chanson commence le bras d'Hizumi levé au ciel, secouant la tête, profitant de ce tout dernier moment plein d'émotions. Dès le début, avec surprise, Hizumi à changer sa façon de chanter. Il chante les couplets avec un ton relativement en dessous de l'originale, avec une voix calme, posée, limite murmurée. Il ferme les yeux pendant quasiment toute la chanson, pose sa main sur son coeur, sur son ventre, la ressens intérieurement, se laissant à son tour submerger par l'émotion. Nous pouvons dès cela, retrouver toute sa puissance vocal dans les refrains, ce qui donne deux fois plus d'émotions à mon goût, voyant Hizumi cracher à nouveau toutes ses trippes dans le micro, dirigé soit vers le sol, soit vers le ciel. Le mal au ventre me gagne de voir un Hizumi avec une telle ampleur. Nous apercevons un Zero atristé, sans son sourir habituel, lui aussi touché par cette dernière prestation. Lorsque Hizumi prononce "The time is over now", la boule de cristal illumine toute la scène d'une couleur grisatre pour un dernier échange de regard entre les membres et leur fidèle public. Le visage de chaque membre est filmé de prêt, profitant des dernières secondes pendant que Hizumi tient la dernière note. C'est sur cette chanson d'aurevoir que les mots "The time is over now" prennnent une grande importance. En effet, cette fois-ci, c'est vraiment fini... A peine quelques médiators jetés, que les membres s'effacent, laissant derrière eux, leur public dans l'ombre, encore sous le choc d'une telle prestation.

Pour ce Live anniversaire unique des 10 ans de D'espairsRay, les membres ont su mettre le feu pour un show digne de leur nom. Un Live très émotif, autant pour les Fans que pour les membres du groupe. D'espairsRay semble être nostalgique d'un passé qui a fait leur succès malgrès les obstacles rencontrés. Ils vivent leur présent, chaque soir comme si s'était le dernier. En effet, on ne sait pas de quoi demain sera fait. On ne sait pas se que nous réserve le futur mais une chose est sûr, c'est que nous voulons le passer avec D'espairsRay.

Merci d'être là. Merci de vivre. Merci de nous faire vibrer. Merci de nous faire rêver. Merci de partager avec le monde entier. MERCI !



A noter: Hizumi serait soit disant tombé lors de l'interprétation de "Going On", vers la fin de la chanson. Il serait tombé du haut de ses enceintes, sur le dos. Bien évidement, ceci a était coupé au montage. Heureusement pour tous, plus de peur que de mal. J'imagine que cela a dû créer une grande frayeur, étant un Live très important. Mais Hizumi s'est immédiatement relevé et a continué la chanson, avec toute sa classe habituelle. Respect.

Notes personnels: Je rajouterai juste que j'ai trouvé Hizumi amaigri par rapport aux DVDs précédents. Est-ce juste une impressions ou une réalité ? Je ne sais pas, d'un côté, ce serait fort possible car Hizumi sortait d'une angine (ou quelque chose comme ça) quelque peu avant, puis l'année 2009 fut une année très chargée pour eux. J'ai aussi trouvé Hizumi très expressif dans ces gestes, plus que dans les Live DVDs précédents également. Enfin, pour terminer, si je devais ne dire qu'un seul petit détail négatif de ce DVD, je dirais que j'aurais aimé voir les caméras d'avantages sur Tsukasa.

Concernant les Bonus présent sur ce DVD, je dirais simplement qu'ils ne sont là rien que pour rappeler ce que nous avons vécu avec le jeu de caméra placé en dessous chaque membre.

Je tiens à répéter que tout ceci est purement un ressenti personnel.

Nous pouvons être fière de nos chers D'espairsRay. Après tout ça, plus qu'une seule chose à dire... vivement qu'ils reviennent !

By GaGa, responsable de la D'espairsRay French Street Team
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://despairsray-fst.actifforum.com
Kimiko

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 16/01/2011
Localisation : 【 Behind the mirror 】

MessageSujet: Re: Live Report du DVD Live de D'espairsRay "Closer To Ideal - Brand New Scene"   Lun 17 Jan - 19:22

Mon dieu, je suis vraiment impressionnée par la longueur de tes lives reports XD. J'arriverai jamais à écrire plus long !
Puis tout est raconté du début à la fin, aucun détail ne t'échappe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/Tatsu-Kimi
 
Live Report du DVD Live de D'espairsRay "Closer To Ideal - Brand New Scene"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LIVE REPORT] Human Flesh + Impureza - 08/03/2008
» 8 janvier 2012 - Live Report PMFF IV
» Live-report : Motorhead + Anthrax @ Zénith de Paris
» [Live-Report] The CNK + Diapsiquir + Varsovie @ Divan du Monde, Paris
» [Live-Report] Black Sabbath @ Bercy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Live Reports :: Vos Live Reports sur D'espairsRay-
Sauter vers: